Untersuchungen zur pleistozänen Harz-Vergletscherung

Poser, Hans; Hövermann, Jürgen

Cette publication continue la discussion sur le problème d'une glaciation quaternaire dans le Harz. Des preuves d'une glaciation würmienne sont fournies par des méthodes modernes de la morphologie climatique, à l'aide de la morphométrie des galets (indices d'émoussé d'après A. Cailleux), par l'orientation des axes des galets dans les masses accumulées et par la présence des blocs et blocailles erratiques. Les glaciers würmiens sont reconstitués; la limite des neiges se trouvait d' environ 700m. Cette faible altitude, par comparaison avec la glaciation würmienne des autres montagnes de l'Europe Centrale s'expliquerait par l'existence d'un climat glacial-maritime en Allemagne du Nord et occidentale. Au commencement du Tardiglaciaire la glaciation s'évanouissait; mais certaines formes périglaciaires plus jeunes et une nouvelle dépression de la limite forestière indiquent une nouvelle période d'un climat périglaciaire dans les hauteurs au dessus de 600-700m à la fin du Tardiglaciaire (Jüngere Dryas-Zeit) .

Zitieren

Zitierform:

Poser, Hans / Hövermann, Jürgen: Untersuchungen zur pleistozänen Harz-Vergletscherung. Braunschweig 1951. Vieweg.

Zugriffsstatistik

Gesamt:
Volltextzugriffe:
Metadatenansicht:
12 Monate:
Volltextzugriffe:
Metadatenansicht:

Details anzeigen

Rechte

Nutzung und Vervielfältigung:
Alle Rechte vorbehalten

Export